Tout est un, la vague et la perle,
la mer et la pierre.

Rien de ce qui existe en ce monde
n’est en dehors de toi.
Cherche bien en toi-même
ce que tu veux être puisque tu es tout.

L’histoire entière du monde sommeille
en chacun de nous

Rumi

Fleurs de cerisier Pinterest

Fleurs de cerisiers

Je ne connais pas les auteurs des écrits que je vous offre, mais j’aime les messages qu’ils portent. Beaux, simples, sages, généreux, chaleureux. La chanson qui accompagne ces écrits est un poème de Khalil Gibran chanté par la perle libanaise Feiruz. Une poésie magnifiquement belle, grandiose même du sens de ses mots, de ses vers amplement ouverts sur des espaces illimités en soi et en dehors de soi, en l’autre et en dehors de l’autre. La traduction que j’ai trouvée ne rend pas tout à fait l’esprit, l’âme de cette poésie, sa profondeur,  sa magie lumineuse, apaisante, une poésie méditative universelle baignée de grâce, d’humilité, d’éternité.

Jean humpich, Paysage Méditatif

Jean Humpich, Paysage Méditatif

C’est un dernier billet que je vous propose pour clore cette saison qui n’a pas été très prolifique pour les Belles Sources depuis quelques temps déjà. Cette pause vacances sera l’occasion, je le souhaite, de retrouver santé et forme fragilisées par les aléas de la vie, peut-être aussi le sens, l’essence et la raison d’être des Belles Sources que j’ai quelque peu perdus de vue, de retrouver disponibilité d’esprit et inspiration. 

La lumière

La Lumière

Cher-e abonné-e, merci pour tout le plaisir que j’ai eu à lire vos billets si riches, colorés, et diversifiés, à écouter les musiques proposées, merci pour tant de créativité, d’originalité,  de générosité, pour la superbe palette d’émotions offertes, partagées, reçues, ressenties, pour les rires et sourires, pour l’humour et la dérision, pour votre dynamisme créatif, pour ce foisonnement de vie tout simplement. Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne continuation, un bel été, et encore beaucoup d’inspiration poétique.

Rosée du matin

Rosée du matin

Le sourire

Un sourire ne coûte rien, mais a une grande valeur.

Il enrichit ceux qui le reçoivent, sans appauvrir ceux qui le donnent.

Il dure un instant, mais on s’en souvient longtemps.

Personne n’est assez riche pour s’en passer. Même les pauvres peuvent le posséder.

Il rend les familles heureuses, les affaires prospères, les amitiés durables.

Un sourire nous repose, quand nous sommes fatigués. Nous encourage, quand nous sommes déprimés. Nous réconforte, quand nous sommes tristes. Et nous aide à combattre tous nos soucis.

Cependant, il ne peut pas être acheté, emprunté ou volé. Il a de la valeur, seulement quand il est donné.

Si vous rencontrez quelqu’un, qui ne vous donne pas le sourire que vous méritez, soyez généreux donnez-lui le vôtre.

Car personne n’a plus besoin d’un sourire que celui, qui ne peut en donner aux autres…

Lumière du savoir

 Lumière du savoir

L’Amitié

Quelle chance celui qui l’a connue
Ou qui la possède encore
La vraie, la pure,
L’amitié si proche de l’amour,
Oh, la belle amitié agréable et sage !
Qui ne s’entoure pas de mariage
Elle ne cherche pas à recevoir
La rose qui ne lui est pas destinée

André Gueydon _champsdoliviersartmajeur

André Gueydon, Champs d’Oliviers, Art Majeur

L’amitié,
C’est celui ou celle qui vous aime
Sans vouloir vous changer
Ou déplacer les pièces sur votre échiquier
Vous vous trouvez sur une case blanche
Vous découvrez son sourire en tranche
Vous débordez sur une case noire
Il ne vous tourne pas vers un miroir

Fleurs de pommiers

Fleurs de pommier

Heureux, si dans la vie vous l’avez rencontré
Cet ami qui vous ouvre la porte
Et vous installe devant une tasse de thé
Vous glisse son chat dans vos bras
Et vous épie en souriant derrière son paravent
Il ne voit pas vos traits fatigués
Et vous entraîne dans vos extras
Dans tout ce que vous avez fait

Andalousie. Gilbert De St Amans

Gilbert De St Amans, Andalousie

Ce peut être une personne étrangère à vos décors
Il n’a peut être pas les mêmes goûts
Les mêmes ressorts que vous,
Habits, ou plus encore.
Mais son regard est franc
Son esprit, jamais ne ment.
Et après avoir partagé quelques mots,
Vous quittez sa demeure
Emportant ce cadeau
Qui flotte sur votre dos.

Atini Nay…

 Give me the flute, and sing
 immortality lies in a song
 and even after we’ve perished
 the flute continues to lament
 have you taken refuge
 in the woods away from places
 like me followed streams on their courses
 and climbed up the rocks.
Did you ever bathe in a perfume
 and dry yourself with a light
drink the dawn as wine
rarefied in goblets of ether
give me the flute then and sing
the best of prayer is song
and even when life perishes
the flute continues to lament
 have you spent an evening
as I have done among vines
 where the golden candelabra clusters hang down
 did you sleep on the grass at night
 and let space be your blanket
abstaining from all that will come
 forgetful of all that has passed
 give the flute then and sing
 in singing is Justice for the heart
 and even after every guilt has perished
the flute continues to lament
 give the flute and sing
 forget illness and its cure
 people are nothing but line
 which are scribbled on water.

 

Image 1 Nounouhi Abdelmalek, Salam (Paix)